Cai Hesen

Cai Hesen (chinois : 蔡和森 ; cài hésēn, 1895 – 1931), est un homme politique chinois, ami et compagnon d’armes de Mao Zedong avec qui il fonda en 1917 l’Association d’études pour le renouveau du peuple. C’est le frère de Cai Chang.
En 1920 il épousera Xiang Jingyu.  En savoir plus.

Un fort groupe de Hunanais, garçons et filles, partit donc en France dans ces années 1920 et arriva à Montargis ; les plus célèbres furent :
CAI Hesen蔡和森, CAI Chang蔡暢, GE Jianhao葛健豪, XIANG Jingyu向警予, LI Weihan李维汉, LI Fuchun李富春, HE Changgong何长工, LI Lisan李立三, XU Teli徐特立, XIAO San萧三, ZHAO Shiyan赵世炎…
Ils étaient accompagnés également, à Montargis, de jeunes du Sichuan comme DENG Xiaoping邓小平 et CHEN Yi陈毅. Tous ces jeunes vécurent, étudièrent et travaillèrent dans cette ville. C’est là, au sein de la France profonde, après la fameuse réunion du 6 au 10 juillet 1920 intitulée Sauver la Chine, sauver le Monde qu’ils décidèrent de créer un nouveau parti démocratique en Chine pour prendre le pouvoir, tourner résolument la page de la société féodale et fonder la Chine Nouvelle.
À l’issue de cette réunion de juillet 1920, CAI Hesen écrivit une lettre à son ami MAO Zedong resté en Chine qui lui répondit qu’il n’avait pas un mot à changer.
Lien vers la lettre de Cai Hesen à Mao Zedong

L’essentiel de cette lettre : ses dernières lignes :
Si tu es d’accord avec tout ce que je viens d’énoncer… il y a deux points sur lesquels il faut insister et se montrer ferme, c’est :
– la dictature du prolétariat ;
– l’aspect internationaliste. Il ne faut pas être entaché de nationalisme.
En 1921, le Parti Communiste Chinois est fondé à Shanghai et tous ces jeunes firent la révolution chinoise. Ils devinrent, pour ceux qui survécurent, les grands dirigeants, unanimement reconnus, de la Chine nouvelle.
Aujourd’hui, l’accent est mis en Chine sur la reconnaissance de l’histoire de ces grands personnages…